logo-collectif-fusées

Le Collectif artistique Fusées

Graines de Maurienne est porté par le collectif artistique Fusées composé d’artistes pluridisciplinaires et de nombreux complices. La direction artistique est co-réalisée par Marielle Imbert et Pascal Auclair.

Le collectif artistique Fusées aime créer in situ. Dans des paysages urbains, péri-urbains et ruraux. La création partagée et la participation habitante font partie de leur ADN et de leur savoir-faire. Ils aiment croiser les regards, provoquer la rencontre entre des individus.

Portrait de Marielle Imbert
Marielle Imbert
Direction artistique, scénographe, réalisatrice photos et vidéos, chanteuse et musicienne, mais aussi développeuse créative et exploratrice.

Elle alterne réalisations de films (participatifs, documentaires) et installations photographiques. Formée au chant à la Maîtrise de la Loire, passionnée de musique, elle explore les répertoires et joue librement.
Sous son regard les histoires se révèlent et avec ses notes elle déclenche paroles et rencontres.
Développeuse créative, diplômée de Sciences Po Grenoble, elle accompagne collectivités et habitant-e-s autour de projets participatifs. Elle crée Videolabs (collectif expérimental de mutualisation). A 30 ans, elle aime les défis. Voyageuse engagée, elle aime explorer les territoires en mettant en œuvre des projets en milieu urbain et rural, en France comme à l’étranger (Ecosse, Argentine, Equateur…).
Ses trois dernières créations  :
« Paysages foréziens, regards intérieurs », Création photographique avec les habitants lors du spectacle Chemins en Scène et en Musique, Boën-sur-Lignon, 2017.  / « Place aux filles », film participatif autour de la place des filles dans l’espace public et les politiques jeunesse, Le Mans, France, 2015. / Création et Coordination Printemps Citoyen, événement culturel et citoyen, Vallée du Grésivaudan – 49 communes – 2016.

Portrait Pascal Auclair
Pascal Auclair
Direction artistique, metteur en scène, artiste marcheur et plasticien, mais aussi entrepreneur audacieux et jardinier.

Au travers de marches sensibles et participatives, de mises en scène et en espace, de land’art et de créations partagées, il joue avec notre imaginaire, l’environnement et la nature, pour nous amener à révéler nos potentiels. Pour lui tout est matière à jouer, à surprendre. Les histoires, la matière sont les matériaux des échanges et des rencontres.
Entrepreneur culturel, il a travaillé pendant vingt ans comme producteur musical et coach d’artistes en France et au Canada.
Il a créé, assuré la mise en œuvre et la gestion d’événements culturels privés et publics tels le Cabaret Frappé, le Festival Jour & Nuit à Grenoble…
Il est membre fondateur de MixLab – La Belle Electrique, SMAC de Grenoble.
Ses trois dernières créations  :
Création des promenades-limites – Quartier St Bruno – Grenoble – 2017 / Création de La Fête des Tuiles et des spectacles Révolutions En Cours (REC1 et REC2) – Grenoble – 2015 et 2016 / Mise en scène de l’événement Abris de Fortune + installations – été 2017 – Communauté d’Agglomération Loire-Forez

Portrait Anais Pleyber
Anaïs Pleyber
Chargée de production, mais aussi pianiste et danseuse.

Elle accompagne l’ensemble des projets de Fusées.
Diplômée de Sciences Po Grenoble, passionnée de tango et de montagne, elle a un goût prononcé pour les histoires mystérieuses et les petits secrets. Elle collecte, relaie, développe, va à la rencontre et organise.

Portrait Juliette-Guignouard
Juliette Guignouard
(Résidence #1)
Chercheuse de machine à écrire.

Grenobloise et beaufortaine d’origine, Juliette aime arpenter les massifs nord alpin . Elle prépare actuellement le diplôme d’état d’accompagnateur en moyenne montagne pour travailler avec des publics en situation de handicap et favoriser l’accès d’un plus grand nombre de personne en montagne. Elle était en stage à Fusées dans le cadre de sa formation « Expertise de l’Economie Sociale » à Sciences Po Grenoble.

Portrait Laurana Bouveron
Laurana Bouveron
(Résidence #1)
Rédactrice de biographies, de présentations d’ateliers, et d’autres textes diverses et variés.

Elle a travaillé pour le centre d’art Néon à Lyon et été bénévole pour plusieurs manifestations culturelles. Adepte des sports d’extérieur, elle s’intéresse à tout ce qui peut rapprocher culture et milieu sportif, notamment en montagne. Elle était en stage auprès de Fusées dans le cadre de sa formation à Sciences Po Grenoble en « Direction de projets culturels ».

Anna Ernould
(Résidence #1 et #2)
Costumière de station service

Toujours avec le sourire, Anna mêle l’histoire  et la géographie pour arpenter le territoire. Elle s’intéresse aux questions de genres et au design de l’espace public pour repenser la manière d’habiter les territoires. En stage à Fusées jusqu’à septembre dans le cadre de sa formation à l’IUGA de Grenoble en Master  « Innovation & Territoire », elle continue l’aventure pour le deuxième temps de résidence #Bouleversements.

Agathe Pain
(Résidence #2)
Agronome aimant danser, valoriser l’agriculture durable et les explorations intérieures

Après une formation initiale en agronomie (région parisienne) et de longs séjours à l’étranger – entre la chaleur des caraïbes (Haïti) et un rude hivers mongole – Agathe s’est posée pour des raisons amoureuses à Grenoble. Passionnée des bons produits, des plantes médicinales et des circuits-courts, elle rejoint l’équipe Fusées pour le deuxième temps de résidence #Bouleversements# de Graines de Maurienne dans le cadre de sa spécialisation à Sciences Po en « Expertise de l’Economie Sociale ».

Les artistes associés : résidence #1 – Racines

Portrait Chloé Moglia
Chloé Moglia
Circassienne et experte en arts martiaux.

En partenariat avec l’Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry et de la Savoie.
« La pratique de la suspension, qui souligne/dessine le paradoxe de la force et de la fragilité est un moyen efficace d’accroître l’intensité du vivant dans l’ici et maintenant. Je l’utilise comme générateur de sens et de densité. »
Née en 1978, Chloé Moglia grandit dans le milieu de la céramique, nourrie par les interactions de la terre, de l’eau et du feu. Elle se forme au trapèze à l’ENACR puis au CNAC, puis entreprend une formation d’art martial.

Ses œuvres, particulièrement sa dernière intitulée « La Spire », visent à mettre en valeur le territoire. En effet il s’agit d’un spectacle qui peut être joué presque n’importe où avec une installation imposante qui permet au spectateur de voir l’espace environnant sous une autre lumière, guidé par les suspensives. Source.

Portrait Jean-Jacques-Besson
Jean-Jacques Besson
Clown, musicien et comédien.

Jean Jacques Besson se forme aux jeux dramatiques avec Augusto Boal, au mime avec Jacques Lecoq, à la danse contemporaine avec Jean-Claude Gallota et au théâtre contemporain avec Albert Simon. Depuis une vingtaine d’années, il est clown, musicien et comédien avec la Compagnie Transe Express.
Inspiré par Laurel et Hardy, Jacques Tati et Bobby Lapointe, il écrit « les Tartignolles » duo absurde chanté et bruité. Il a joué ce spectacle d’humour décalé près de 700 fois. Source.

Portrait Maxence-Auclair
Maxence Auclair
Photographe et performer franco-canadien.

Maxence Auclair est Lauréat de la Bourse Jeunes talents Glénat en 2017 avec son projet « A la montagne comme à la maison » qui consiste à mettre en photographie la montagne sous son aspect convivial et accessible à tous.
En 2018, avec “Marchand de sable”, une nouvelle série photographique constituée de paysages de sable rose crétois et de sable noir islandais, il questionne l’empreinte de l’homme sur la nature. Voir le site de Maxence Auclair.

Portrait Laetitia-Raimbault
Laetitia Raimbault
Herboriste et cuisinière.

Laetitia Raimbault a passé son adolescence aux portes de la Maurienne, côté Oisans. Fille d’agriculteurs, bergers, fromagers, formée à l’Ecole Lyonnaise des plantes médicinales et aux arts du spectacles, Laetitia anime différentes interventions sur notre environnement et propose un regard original sur le monde naturel. Fabriquer des cosmétiques naturels, écrire avec des betteraves, cuisiner des plantes sauvages ne sont qu’un avant goût des multiples activités qu’elle propose. Entre science et poésie, elle nous délivre quelques secrets du végétal, ce matériau aux multiples facettes.

Lucie Ianno
Herboriste et cuisinière.

Lucie Ianno a traversé en voiture tous les étés de son enfance cette vallée pour les voyages de retour en terre « d’origine » : l’Italie. Elle a fantasmé ce lieu au passage quelque peu terrifiant… toujours délicat de passer devant le douanier qu’il fallait amadouer et à qui il fallait « déclarer » quelque chose (du vin, de l’huile ou du fromage !). Et puis ce fond de vallée passé de nuit avant le tunnel du Fréjus ou le col avec ses virages tortueux étaient un défi pour la stabilité de ses entrailles et de leurs contenus. Un espace de transition froid avant le soleil des plages du sud des Pouilles et de ces délices culinaires de contrebande.

Denis-Cugnod
Denis Cugnod
Vidéaste, réalisateur, monteur, traceur de Graouuu et montreur d’ours.

Originaire du Grésivaudan, Denis Cugnod est formé en technique de l’information et de la communication. Réalisateur à Grenoble depuis 1985, Denis a notamment participé aux aventures des télés locales (VB9 à Villard Bonnot), enseigné au sein de l’ICM, et réalisé de nombreux films documentaires et institutionnels. Tour à tour scaphandrier de classe 2 et pilote de drône, il balade sa caméra du ciel aux fonds marins. Source.

Portrait Angelina-Galvani
Angelina Galvani
Autrice, comédienne et conteuse.

Angelina Galvani est une artiste moderne et délicate à la « folie douce ». Les histoires qu’elle écrit font ressortir le sens caché des choses et une certaine magie du quotidien. Agile, précise et sarcastique elle est capable d’y embarquer les spectateurs de tous âges.
L’auteure-comédienne-conteuse est toujours en recherche de nouvelles formes dans sa pratique de la scène et dans son écriture. C’est une adepte du « plateau nu (qui) libère l’imagination de l’acteur et l’imagination du spectateur ».
Ses modèles parmi les conteurs : Pepito Mateo, dont elle a suivi les cours à Paris 8 et qui collabore à son travail de Maîtrise, et Didier Kowarsky. Mais elle se dit aussi l’apprentie par delà le temps de Raymond Devos, Boby Lapointe et Georges Perec ! Sa devise ? « Marche ou rêve ! ». Source.

Portrait Geneviève-Chuzel
Geneviève Chuzel
Danseuse traditionnelle et collecteuse.

Geneviève Chuzel aime la danse traditionnelle depuis la communale. Les grandes passions puisent souvent leurs racines dans l’enfance.
Elle donne corps aux danses traditionnelles en animant des ateliers qui se clôturent par de grands bals. Chercheuse émérite, elle participe à des collectes ethnographiques (rigodons, quadrilles de la vallée d’Arve…) et, à sa retraite, elle a gardé quelques cours au conservatoire de Bourgoin-Jallieu. Source.

Portrait Philippe-Aureille
Philippe Aureille
Illustrateur, photographe et collectionneur.

Graphiste, photographe et dessinateur, Philippe Aureille est en charge de la création graphique et de la conception de la collection « Petites Bulles d’Univers » chez Organic Editions. Il triture la matière, fusionne les matériaux, pour créer l’alchimie révélant la magie.
Il est co-créateur du studio Desperado qui réalise la création graphique de Graines de Maurienne.

Frères de Sac
Musiciens

Frères de Sac 4tet, c’est la fusion d’un duo de frères et de deux musiciennes, dont l’une a participé à la deuxième Biennale culturelle « D’ici et d’ailleurs ».
Aux accordéons telluriques, aux funambulesques et virtuoses flûtes à bec, la clarinette basse ajoute aujourd’hui son groove souterrain, le nyckelharpa les vibrations boisées d’un instrument au carrefour des époques.
De la Renaissance à la transe suédoise, entre Bretagne et Auvergne, compositions nouvelles et thèmes issus de la tradition. Frères de Sac 4tet tisse un tapis sonore généreux, puissant et hypnotique, entre ciel et terre, à la recherche d’un folk européen d’aujourd’hui.

Les Tartignolles
Humour chanté

« Notre souhaite le plus cher est de faire rire les enfants ( à partir de 7 ans) parce que nous sommes des clowns, mais aussi faire que les anciens, en voyant deux « zigotos démodés », se souviennent de leurs joies d’antan. »
Largement inspirés des comédies burlesques, absurdes et décalées de la première moitié du XXe siècle, Les Tartignolles, est un spectacle pensé pour toucher un large public avec simplicité, tendresse et humanité.
Sur la base d’un abécédaire consacré aux femmes, en forme d’hommage, ce duo de comédiens chante des chansons d’amour. Amour tour à tour, sensible, tonitruant, vache, délicat, coquin, toujours déraisonnable. La musique (performance vocale), qui accompagne les textes, est pour le moins décalée, grotesque et délirante.

Rémi Auclair
Musicien / Contrebassiste

« Tu aurais du choisir la flûte ou l’harmonica, ça aurait été plus simple… »
Oui…, mais non.
La rencontre s’est faite au conservatoire de Toulouse. Un peu froide et distante au début, la relation s’est vite réchauffée et le musicien technicien a pu cédé sa place à l’artiste désireux d’explorer tout ce que cet instrument allait lui offrir. Tel un couple épanoui, nous nous sommes façonnés mutuellement. Je lui ai rajouté une corde et lui ai fait faire un sérieux régime, elle m’a appris la patience et a stimulé ma créativité.

Fiers de notre histoire nous avons travaillé avec de nombreux artistes : le cirque contemporain, le théâtre, le cinéma le rock le jazz et la chanson bien sûr. A chaque fois il s’agissait de créer ou d’interpréter mais toujours dans la joie et la bonne humeur (sauf une fois ou deux…)
Aujourd’hui, j’aime l’idée de pouvoir inventer chaque jour une façon d’en jouer, elle aime bien se laisser porter et me fait confiance.

Les artistes associés : résidence #2 – Bouleversements

Portrait Maxence-Auclair
Maxence Auclair
Photographe et performer franco-canadien.

Maxence Auclair est Lauréat de la Bourse Jeunes talents Glénat en 2017 avec son projet « A la montagne comme à la maison » qui consiste à mettre en photographie la montagne sous son aspect convivial et accessible à tous.
En 2018, avec “Marchand de sable”, une nouvelle série photographique constituée de paysages de sable rose crétois et de sable noir islandais, il questionne l’empreinte de l’homme sur la nature. Voir le site de Maxence Auclair.

Denis-Cugnod
Denis Cugnod
Vidéaste, réalisateur, monteur, traceur de Graouuu et montreur d’ours.

Originaire du Grésivaudan, Denis Cugnod est formé en technique de l’information et de la communication. Réalisateur à Grenoble depuis 1985, Denis a notamment participé aux aventures des télés locales (VB9 à Villard Bonnot), enseigné au sein de l’ICM, et réalisé de nombreux films documentaires et institutionnels. Tour à tour scaphandrier de classe 2 et pilote de drône, il balade sa caméra du ciel aux fonds marins. Source.

Portrait Angelina-Galvani
Angelina Galvani
Autrice, comédienne et conteuse.

Angelina Galvani est une artiste moderne et délicate à la « folie douce ». Les histoires qu’elle écrit font ressortir le sens caché des choses et une certaine magie du quotidien. Agile, précise et sarcastique elle est capable d’y embarquer les spectateurs de tous âges.
L’auteure-comédienne-conteuse est toujours en recherche de nouvelles formes dans sa pratique de la scène et dans son écriture. C’est une adepte du « plateau nu (qui) libère l’imagination de l’acteur et l’imagination du spectateur ».
Ses modèles parmi les conteurs : Pepito Mateo, dont elle a suivi les cours à Paris 8 et qui collabore à son travail de Maîtrise, et Didier Kowarsky. Mais elle se dit aussi l’apprentie par delà le temps de Raymond Devos, Boby Lapointe et Georges Perec ! Sa devise ? « Marche ou rêve ! ». Source.

Laura Vicédo
Graphiste et plasticienne
Gérante, depuis 1991, du studio de création graphique Desperado (spécialisé dans l’édition, les secteurs culturel et institutionnel) à Bernin (38), elle développe parallèlement à son métier de graphiste un travail de plasticienne autour du volume. Elle aime se confronter à toutes les formes d’art que ce soit le modelage, la sculpture, le graphisme, le collage, l’assemblage… Le recyclage est son médium de prédilection, fréquentant les casses, les ferrailleurs, les brocanteurs, les greniers des copains et la rue à la recherche de tout ce qui pourrait être utilisé et recyclé, elle pratique l’accumulation « sous contrôle » pour ne pas être envahie, du moins, elle essaie de lutter… Elle développe une approche et une démarche personnelles où la matière retrouvée est son premier outil. Elle utilise du matériel de récupération pour redonner corps et vie à des objets oubliés. Du recyclage naît un univers empreint de poésie.
Elle fait partie du collectif « La machine à bulles » aux éditions Organic dont le but est la rencontre entre un artiste, un écrivain et un graphiste. Elle a participé en tant que plasticienne à trois ouvrages édités dans la collection « Petites Bulles d’Univers » : « La Petite Bébeth » de Li-Cam, « Boboth, la machine à rêver » de Li-Cam et « BOXing dolls » de Pierre Bordage, qui a reçu le Grand prix de l’Imaginaire dans la catégorie Graphisme en 2017.
Elle est également présidente de la compagnie de danse Scalène.
Portrait Philippe-Aureille
Philippe Aureille
Illustrateur, photographe et collectionneur.

Graphiste, photographe et dessinateur, Philippe Aureille est en charge de la création graphique et de la conception de la collection « Petites Bulles d’Univers » chez Organic Editions. Il triture la matière, fusionne les matériaux, pour créer l’alchimie révélant la magie.
Il est co-créateur du studio Desperado qui réalise la création graphique de Graines de Maurienne.

Nos complices au fil de la résidence Graines de Maurienne

Léna Auclair
Simone et Jean-Lou Imbert
Juliette Oriot
Pascal Petitclerc
Les étudiants du Master 2 « Innovation & Territoire », IUGA (Grenoble)
Mathilde Cabrol et Florian Favre (Château du Vigny)
Sylvain Colly (La Ferme des Aubracs)
Jean Claude Bassani et l’équipe du Lycée professionnel des Métiers de la Montagne